Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
Cours d'Assises - Page d'accueilTrouvez les Cours d'AssisesQue juge-t-on ?Quelques chiffres...Les principaux "acteurs"La (les) victime(s)L'accusé(e)Permis de visiteL'Avocat généralLe Président de la CourLe déroulement du procèsVidéos explicativesFormation du juryL'éventuel huis closLe Rapport introductifL'audition des EnquêteursL'audition des ExpertsL'audition des témoinsL'audition de la victimeL'interrogatoire de l'accuséL'Avocat de la victimeRéquisitions pénalesL'Avocat de l'accuséLa feuille de questionsLa feuille de motivationLa Sanction pénaleL'Indemnisation de la victimeLes voies de recoursNouveau : la jurisprudencesur la présomption d'innocencesur l'interdiction de communicationpouvoirs du Président et de la Coursur la qualité des Assesseurssur la feuille de questionssur la feuille de motivationUne question à nous poser ?
Les voies de recours
logo avocat gd format.jpg
Il est possible d'interjeter appel de la décision de la Cour d'Assises dans le délai de dix jours à compter du lendemain de la décision.
L'accusé a le droit de faire appel. Le Ministère public dispose également de ce droit, y compris à l'encontre d'une décision d'acquittement.
La Partie civile ne peut interjeter appel que de la décision rendue sur intérêts civils.
S'agissant des décisions rendues par la Cour d'Assises d'appel, le seul recours possible est le pourvoi en cassation, qui doit être exercé dans les cinq jours francs après la condamnation.
Mais le pourvoi en cassation est limité aux violations de la Loi et aux vices de procédure.