Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
Cours d'Assises Trouvez les Cours d'AssisesQue juge-t-on ?Quelques chiffres...Principaux "acteurs"La (les) victime(s)L'accusé(e)Permis de visiteL'Avocat généralLe Président de la CourDéroulement du procèsVidéos explicativesFormation du juryUn livre sur ce sujetJuré, un devoir civiqueL'éventuel huis closLe Rapport introductifL'audition des EnquêteursL'audition des ExpertsL'audition des témoinsL'audition de la victimeL'interrogatoire de l'accuséL'Avocat de la victimeRéquisitions pénalesL'Avocat de l'accuséLa feuille de questionsLa feuille de motivationLa Sanction pénaleL'Indemnisation de la victimeLes voies de recoursLa jurisprudencesur la présomption d'innocencesur l'interdiction de communicationpouvoirs du Président et de la Coursur la qualité des Assesseurssur l'Avocat de l'accusésur la feuille de questionssur la feuille de motivationsur la motivation de la peinesur le procès-verbal des débatssur le huis-closDossiers célèbresAffaire Omar RaddadAffaire Christian RanucciUne question à nous poser ?
L'audition des témoins
logo avocat gd format.jpg
Les témoins appelés à la barre se répartissent pour l'essentiel en deux catégories :
- les témoins des faits,
- les témoins dits "de moralité".

Les témoins peuvent, à leur choix, faire des "déclarations spontanées", ou sinon, répondre aux questions qui leur sont posées.

Les témoins des faits sont appelés à rapporter ce qu'ils ont personnellement constaté, s'agissant des faits, objet du procès.

Les témoins de moralité donnent à la Cour leur vision de la personnalité, selon le cas, de la victime ou de l'accusé.

Le (la) Président(e), les deux Juges Assesseurs, les jurés, l'Avocat général, les Avocats de la victime et de l'accusé peuvent leur poser des questions.

Les témoins ne peuvent pas assister aux débats tant qu'ils n'ont pas témoigné.

Après avoir déposé, le témoin reste dans la salle d'audience, jusqu'à la clôture des débats, à moins que le Président de la Cour d'Assises en décide autrement.(article 334 du Code de Procédure pénale)


témoin.jpg