Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
Cours d'AssisesPourquoi ce site...Trouvez les Cours d'AssisesQue juge-t-on ?Quelques chiffres...Principaux "acteurs"La (les) victime(s)L'accusé(e)Permis de visiteL'Avocat généralLe Président de la CourDéroulement du procèsVidéos explicativesFormation du juryL'éventuel huis closLe Rapport introductifL'audition des EnquêteursL'audition des ExpertsL'audition des témoinsL'audition de la victimeL'interrogatoire de l'accuséL'Avocat de la victimeRéquisitions pénalesL'Avocat de l'accuséLa feuille de questionsLa feuille de motivationLa Sanction pénaleL'Indemnisation de la victimeLes voies de recoursLa jurisprudencesur la présomption d'innocencesur l'interdiction de communicationpouvoirs du Président et de la Coursur la qualité des Assesseurssur la feuille de questionssur la feuille de motivationsur le procès-verbal des débatssur le huis-closDossiers célèbresAffaire Omar RaddadAffaire Christian RanucciUne question à nous poser ?
logo avocat gd format.jpg
Affaire Christian Ranucci
pullranucci
Christian RANUCCI était-il l'assassin de Marie Dolorès RAMBLA ?

Gilles PERRAULT pour sa part a toujours défendu la thèse de l'innocence de Christian RANUCCI, thèse brillamment soutenue dans son ouvrage "Le pull-over rouge".

D'autres soutiennent que la culpabilité de Christian RANUCCI ne ferait aucun doute. c'est le cas en particulier de Gérard BOULADOU, thèse développée dans son ouvrage "Autopsie d'une imposture".

L'auteur de ces quelques lignes détient une copie  de la procédure, et a pu se faire sa propre idée... mais certainement pas une certitude dans un sens ou dans l'autre.

Il est certainement dommage, alors qu'aujourd'hui la Police scientifique dispose de moyens inexistants au moment des faits, que l'on ne réexamine pas les pièces à conviction.